Projet Pastorale…. l’avez-vous lu??

Projet Pastorale…. l’avez-vous lu??

Le projet pastorale de notre paroisse a été diffusé en janvier 2024. Vous avez vu les exemplaires distribués et à disposition au fond de nos églises, mais l’avez-vous lu…?? 

Vous pourrez télécharger la version pdf ici.

 Nous sommes depuis le 1er septembre 2022 une paroisse nouvelle, avec un nouveau nom : Saint
Gilles et Saint Hilaire… Une opportunité offerte ? Celle de « faire germer des rêves (…), tisser
des relations, apprendre les uns des autres, créer un imaginaire positif qui illumine le s esprits,
réchauffe les cœurs, redonne des forces aux mains ». (Pape François, synode des jeunes, 2018)

Le «bouillonnement des esprits », provoqué par cette nouvelle étape de notre vie paroissiale, a été nourri (entre autres) par la réflexion des équipes synodales, à l’invitation du pape François, et par diverses propositions. Le Conseil de paroisse a rassemblé ces contributions, les a amendées, mis en forme au travers de ce Projet pastoral. Tout cela a été organisé à partir des verbes de cette citation du pape François dans son exhortation, La Joie de l’Evangile , au n°24 : « L’Église ‘en sortie’ est la communauté des disciples missionnaires qui prennent l’initiative , qui s’impliquent , qui accompagnent , qui fructifient et qui fêtent »  Vous pourrez consulter et télécharger le document et vous inspirer! 

Les élections européens : L’ACI nous en parle!

Les élections européens : L’ACI nous en parle!

Les élections européens se dérouleront du 6 au 9 juin 2024.

Les évêques de France appellent tous les citoyens, en particulier les catholiques à s’y préparer et puis à voter. 

Le mouvement ACI, Action catholique des milieux indépendants nous oriente dans la réflexion.

En préambule : Déclaration du 13 mars 2024 des évêques de la Commission des Épiscopats de l’Union Européenne (COMECE) en vue des élections prochaines au Parlement Européen (juin 2024).
« Pour un vote responsable encourageant les valeurs chrétiennes et le projet européen
Nous, évêques représentant les Conférences épiscopales de l’Union européenne, appelons tous les citoyens, en particulier les catholiques, à se préparer et ensuite voter aux prochaines élections européennes de juin 2024. Le projet européen d’une Europe unie dans la diversité, forte, démocratique, libre, pacifique, prospère et juste est un projet que nous partageons et dont nous nous sentons redevables. Nous sommes tous appelés à exprimer cet attachement en votant et en choisissant de manière responsable les députés européens qui représenteront nos valeurs et oeuvreront pour le bien commun au sein du prochain Parlement européen.
En tant que chrétiens, nous devons essayer de discerner pour qui et pour quel parti voter en ces temps cruciaux pour l’avenir de l’Union européenne.
En outre, il est essentiel que nous votions pour des personnes et des partis qui soutiennent clairement le projet européen et dont nous pensons raisonnablement qu’ils vont promouvoir nos valeurs et notre idée de l’Europe, telles que le respect et la promotion de la dignité de toute personne humaine, la solidarité, l’égalité, la famille et le caractère sacré de la vie, la démocratie, la liberté, la subsidiarité, le soin de notre “maison commune“… Nous savons que l’Union européenne n’est pas parfaite et que nombre de ses propositions politiques et juridiques ne sont pas conformes aux valeurs chrétiennes et aux attentes d’un grand nombre de ses citoyens, mais nous croyons que nous sommes appelés à y contribuer et à l’améliorer avec les outils que nous offre la démocratie ».
Des Pistes pour approfondir :  télécharger le document à lire ici.

Consultez le site de L’ACI : https://www.acifrance.com/nos-actualities/comment-ca-va-leurope 

Pélé pour les vocations : une pluie de grâces !

Pélé pour les vocations : une pluie de grâces !

« Le Seigneur appelle toujours, mais la vraie question est celle de notre disponibilité à L’entendre
et à Lui répondre !
» 

Une foule de visages variés a pris la route, au matin du 1er mai, au départ de l’église de Treize Vents pour la nouvelle édition du pèlerinage pour les vocations à Saint Laurent-sur-Sèvre.

Scouts, familles, étudiants, prêtres, religieux et séminaristes, mais aussi paroissiens venus de Challans, Luçon ou les Herbiers… Une foule de visages variés a pris la route, au matin du 1er mai, au départ de l’église de Treize Vents. Ce temps de marche sur les routes verdoyantes du bocage a permis aux pèlerins de prier particulièrement pour la France, l’Eglise, et pour toutes les vocations, sacerdotales et religieuses.

La table ronde, dans l’après-midi à la basilique, a permis d’évoquer cette question des vocations, « car tous sont concernés ». « Le Seigneur appelle toujours, mais la vraie question est celle de notre disponibilité à L’entendre et à Lui répondre ! », évoque Sœur Jean-Marie Vianney, religieuse de l’Union Chrétienne. Bruno et Marie-Odile, du diocèse de Luçon, présents auprès des jeunes dans les cycles de discernement, soulignent le nécessaire accompagnement humain et spirituel chez les étudiants et jeunes pros.

En fin d’après-midi, la célébration eucharistique, fervente et recueillie, a rassemblé plus de 1 100 fidèles, et de nombreux prêtres, autour des trois évêques : Mgr Jacolin, Mgr Delmas, évêque d’Angers, et Mgr Percerou, évêque de Nantes. A l’issue de la messe, l’abbé Jean-Marie Parrat rappelle la nécessaire « mission vocationnelle, pour interpeller les jeunes, qui doit se vivre tout au long de l’année, dans le diocèse mais aussi dans les paroisses et les familles », en attendant le prochain pélé des vocations, le 1er 2025, qui se déroulera à Sainte Anne d’Auray, avec les neuf diocèses de la province Bretagne et Pays de la Loire.

Anne Detter-Leveugle
Reportage complet à paraître dans le prochain CEV…

PHOTOS

©David Fugère

Pélé pour les vocations : une pluie de grâces !

Pélé pour les vocations : une pluie de grâces !

« Le Seigneur appelle toujours, mais la vraie question est celle de notre disponibilité à L’entendre
et à Lui répondre !
» 

Une foule de visages variés a pris la route, au matin du 1er mai, au départ de l’église de Treize Vents pour la nouvelle édition du pèlerinage pour les vocations à Saint Laurent-sur-Sèvre.

Scouts, familles, étudiants, prêtres, religieux et séminaristes, mais aussi paroissiens venus de Challans, Luçon ou les Herbiers… Une foule de visages variés a pris la route, au matin du 1er mai, au départ de l’église de Treize Vents. Ce temps de marche sur les routes verdoyantes du bocage a permis aux pèlerins de prier particulièrement pour la France, l’Eglise, et pour toutes les vocations, sacerdotales et religieuses.

La table ronde, dans l’après-midi à la basilique, a permis d’évoquer cette question des vocations, « car tous sont concernés ». « Le Seigneur appelle toujours, mais la vraie question est celle de notre disponibilité à L’entendre et à Lui répondre ! », évoque Sœur Jean-Marie Vianney, religieuse de l’Union Chrétienne. Bruno et Marie-Odile, du diocèse de Luçon, présents auprès des jeunes dans les cycles de discernement, soulignent le nécessaire accompagnement humain et spirituel chez les étudiants et jeunes pros.

En fin d’après-midi, la célébration eucharistique, fervente et recueillie, a rassemblé plus de 1 100 fidèles, et de nombreux prêtres, autour des trois évêques : Mgr Jacolin, Mgr Delmas, évêque d’Angers, et Mgr Percerou, évêque de Nantes. A l’issue de la messe, l’abbé Jean-Marie Parrat rappelle la nécessaire « mission vocationnelle, pour interpeller les jeunes, qui doit se vivre tout au long de l’année, dans le diocèse mais aussi dans les paroisses et les familles », en attendant le prochain pélé des vocations, le 1er 2025, qui se déroulera à Sainte Anne d’Auray, avec les neuf diocèses de la province Bretagne et Pays de la Loire.

Anne Detter-Leveugle
Reportage complet à paraître dans le prochain CEV…

PHOTOS

©David Fugère

Jeunes à Lourdes : « un beau signe d’espérance ! »

Jeunes à Lourdes : « un beau signe d’espérance ! »

Il nous faut « prier pour que le coeur des jeunes s’ouvrent«   

Cette semaine le père François Bidaud nous parle pèlerinage et rassemblement : Lourdes, 1er mai et Ecole de prière. 

Le pèlerinage diocésain à Lourdes vient de débuter. Un beau rassemblement avec plus de 900 Vendéens réunis dont de nombreux jeunes. Notamment « un service jeune » avec les hospitaliers et Joie de Vivre. C’est « une joie de voir le nombre de jeunes qui a augmenté, souligne l’abbé François, un beau signe d’espérance ! ». Il revient également sur l’anniversaire des 150 ans de la chapelle des Vendéens à Lourdes et la venue en octobre prochain à St Laurent sur Sèvre, de l’évêque de Tarbes et Lourdes.

A St Laurent sur Sèvre justement se tiendra le pèlerinage interdiocésain du 1er mai pour les vocations. L’occasion de poser la question : « Quel est le sens du ministère du prêtre aujourd’hui ?« . L’abbé François insiste sur la nécessité de parler des vocations dans nos familles : « C’est un défi !« . Il nous faut « prier pour que le coeur des jeunes s’ouvrent » à cette possibilité et découvrir la beauté du « don de la gratuité d’une vie [offerte] à l’Amour du Seigneur« .

Enfin en conclusion, nous parlons de l’Ecole de Prière qui rassemble 210 enfants du CE1 au CM2. Véritable institution dans le diocèse depuis une vingtaine d’années désormais, elle permet aux plus jeunes « d’expérimenter les différentes façons de vivre la Foi« .

« Curé : c’est une attitude missionnaire ! »

« Curé : c’est une attitude missionnaire ! »

Nous avons cette année 7 changements dont deux nouveaux curés  

Aujourd’hui le père Robert Daviaud revient sur les nominations publiées ce dimanche, la formation sur le mécanisme d’emprise du 9 Avril et le document « Dignitas infinita » publié par le dicastère pour la doctrine de la foi. 

Ces changements de curés sont « une occasion pour la communauté, la paroisse de se rendre compte de qui elle est » et de l’importance de son curé. Nous avons cette année 7 changements dont deux nouveaux curés qu’il faudra accueillir à Coëx et à Pouzauges. Le diocèse comptera deux changements de doyens : « les doyens, c’est maintenant un service important » comme le fait remarquer le père Robert Daviaud.

Dans un deuxième temps, le père est revenu sur la formation du 9 avril sur les mécanismes d’emprise. Une formation qu’il considère comme « indispensable, compte tenu du passé douloureux qui a été vécu » notamment dans le diocèse. Pour nous apprendre « comment être vigilant », il estime que « les personnes en lien avec l’évangélisation des plus jeunes doivent se sentir concernés ».

Le père Daviaud finit par un commentaire sur le document « Dignitas infinita ». Ce titre signifie : « une dignité infinie ». La « dignité ontologique » c’est-à-dire la dignité qui découle « du fait même d’être sur cette terre comme personne humaine ». Ce document reprend « la manière d’être et de penser » des chrétiens. Comme le père nous le fait remarquer, étant chrétien « nous ne pouvons pas distinguer complètement notre agir d’une suite effective du Christ au quotidien ».

.